Retour site de la Ville
Calendrier du projet Calendrier des réhabilitations Le projet en images

La démarche de qualité environnementale s'applique à tous les aménagements du quartier, des économies d'énergie à la récupération des eaux pluviales en passant par la qualité des ambiances et les espaces verts.

Insérée dans les initiatives et dispositifs de la Ville d'Echirolles et de l'agglomération grenobloise en matière de développement durable (Agenda 21 local en place depuis 2004 et Plan Climat Local de la Métro depuis 2005), cette démarche repose sur trois chartes de qualité environnementale, documents-cadres élaborées en 2008 par le bureau d'études Inddigo, en qualité d'AMO (Assistant à Maîtrise d'Ouvrage) du projet de renouvellement du Village 2, sur la base d'un diagnostic environnemental du site. 

Des chantiers aux nuisances limitées



Charte Espaces extérieurs
Objectif : diversité et qualité des ambiances
- gestion durable des eaux pluviales (infiltration favorisée, imperméabilisation limitée),
- propreté urbaine du quartier (entretien des espaces extérieurs et collecte des déchets facilités),
- cheminements sécurisés et développement des modes doux (cycles et piétons).

 Charte Bâti neuf et existant
Objectif : performance énergétique et confort
- bâtiments économes en énergie,
- prise en compte des risques technologiques dus à la proximité de la plate-forme chimique de Pont de Claix.

Charte Chantiers
Objectifs :
- minimiser les déchets,
- assurer leur valorisation,
- limiter les pollutions et les nuisances acoustiques et visuelles pour les riverains,
- garantir la sécurité des riverains et du personnel de chantier.
Exemples d'obligations :
- organisation du tri des déchets de chantier,
- livraisons effectuées en dehors des heures de pointe,
- utilisation privilégiée de peintures aqueuses et d'huiles de décoffrage 100% végétales,
- carnet de bord environnemental obligatoire pour chaque chantier.


 


Ces trois chartes définissent un certain nombre d'exigences que le maître d'ouvrage, les maîtres d'œuvre, AMO et prestataires doivent respecter, et qui dépassent souvent le cadre réglementaire existant (Agenda 21 local, réglementation thermique 2005, Plan Climat Local).

Dans cette optique, chaque charte se décline en thèmes et sous-thèmes, eux-mêmes traduits en différents objectifs pour lesquels sont formulées des exigences a minima et des propositions «pour aller plus loin».

Le Nova et la Rumba, bâtiments basse consommation construits par la SDH au sud du quartier


Mentions légales